La mise en œuvre de stratégies pour la réduction des impôts est une solution dans la gestion des finances. Le fait de déclarer ses revenus chaque année reste une obligation pour tout contribuable bien qu’il existe un prélèvement en source. Il existe des lois fiscales qui favorisent la baisse des impôts grâce à l’investissement immobilier. La pression fiscale en France est de plus en plus importante, et chaque contribuable essaie tant bien que mal en fonction de sa situation et de son profil de diminuer le montant de ses impôts. Placements, défiscalisation immobilière accordant une réduction d’impôts, les contribuables sont à la recherche constante pour optimiser la gestion de son patrimoine.

La défiscalisation immobilière

Les dispositifs de défiscalisation immobilière représentent des dispositifs légaux donnant l’opportunité aux contribuables et investisseurs de profiter d’une réduction d’impôts. De nombreux dispositifs sont mis en place pour la défiscalisation dans le programme neuf et l’ancien avec un logement meublé ou nu. Il est possible d’obtenir une déduction de vos revenus allant jusqu’à 10 700 euros pour les propriétaires d’un bien locatif et qu’il souhaite entreprendre des travaux d’isolation, changement d’un système de chauffage ou le remplacement des fenêtres. Les dispositifs de la loi Pinel, Malraux, Censi-Bouvard et autres correspondent à un profil spécifique.

Réaliser des travaux dans sa résidence principale

Vous pouvez ne pas être propriétaire bailleur, mais propriétaire de votre résidence principale, et prétendre à une baisse d’impôts si vous réalisez des travaux de rénovation. Différents travaux sont pris en compte surtout ceux qui impactent l’environnement et le développement durable ainsi que l’économie d’énergie.

Investir dans les fonds communs de placement pour l’innovation (FCPI) ou le FIP

Ce type de dispositif existe en faveur de l’investissement FCPI ou FIP qui sont destinés au financement d’un développement des sociétés non cotées. Pour les fonds communs de placement pour l’innovation, le contribuable peut prétendre à une réduction d’impôt de 18 % des versements réalisés avec un plafond de 12 000 euros pour un célibataire et 24 000 euros pour un couple.

Le plan d’épargne en actions

Lorsqu’on évoque la défiscalisation, on pense au plan d’épargne en actions qui est un véritable outil incontournable pour la diversification des placements et baisse des impôts. Le PEA permet d’investir sur les marchés de la bourse tout en étant exonéré d’une valeur ajoutée réalisée au bout de 05 ans de détention d’un compte. La priorité c’est la date d’ouverture du compte, vous n’êtes pas obligé de l’alimenter constamment.

L’assurance vie

Après l’immobilier, l’assurance vie demeure le premier placement dans le cœur des français. Toute la durée de vie du contrat d’assurance, les produits et intérêts capitalisés sont exonérés. Les investisseurs peuvent profiter de leur placement durant les 08 ans de détention. La durée est déterminante lorsqu’on place son argent sur un contrat d’assurance vie. Tous les retraits ou les rachats effectuer au bout de 08 ans sont exonérés d’impôts. Notez que les 04 premières années, les impôts sont taxés à hauteur de 35 %, ensuite de 15 % entre la cinquième et la huitième année.